Kwerk : du Coworking au Wellworking

Les bureaux du bien-être

Kwerk, l’un des premiers acteurs français à s’être lancé sur le secteur des bureaux partagés, à aujourd’hui transformé son offre de coworking en concept de Wellworking. Les cofondateurs, Albert Angel, architecte designer, et Lawrence Knights, CEO, respectivement Sud-Africain élevé au Congo et Franco-Britannique, insufflent à leurs espaces une véritable touche de design ethnique immersif chiné à travers le monde, en veillant à toujours valoriser au maximum la notion de bien-être comme levier de productivité. Une progression vers une nouvelle façon de travailler… Zoom sur ces espaces de bureaux aux allures de grands hôtels chics.

L’histoire de Kwerk

Après s’être rencontrés en 2008 à New-York, puis établis à Bali, c’est en 2013 qu’Albert et Lawrence rentrent à Paris pour fonder Kwerk, avec l’idée d’en faire une révolution des bureaux partagés. Ce focus sur la ville lumière se fait naturellement puisque, contrairement à Londres ou la grande pomme, le marché du coworking semble ici encore inexploité. La croissance de Kwerk est alors fulgurante. En 2016, la surface de leurs espaces avoisinait les 2 950 m², tandis que dès l’année suivante, elle atteint pas moins de 11 050 m², plaçant ainsi la firme parmi les plus grands fournisseurs de bureaux en coworking de Paris, avec ses concurrents Wework et Wojo. Lawrence Knights annote : « si nous avons réussi à attirer des membres, c’est aussi parce que nous venons du même monde qu’eux, nous étions, avant de nous lancer, des coworkers ».

Avec l’expansion phénoménale du coworking en France, il devenait nécessaire de se différencier. En 2018, Kwerk se repositionne sur le marché et troque l’appellation coworking pour celle de wellworking (contraction de wellness, bien-être, et coworking). « Le wellworking, c’est un savoir-faire unique développé par Kwerk qui consiste à créer des espaces de travail où le design a une part absolument essentielle, où le service et l’hospitalité ont aussi une part essentielle, et où vous allez pouvoir bénéficier d’un programme personnalisé d’activités physiques et mentales compris dans votre abonnement qui vous permettra de vous épanouir » détaille Lawrence Knights, qui a justement publié un article sur le sujet. Les 2 fondateurs sont confiants quant à l’idée d’exporter leur concept hors des frontières françaises : « bien sûr, ça fait sens, et ce sera certainement l’Europe. Mais le marché à Paris n’est pas encore consolidé, alors on prend notre temps ». Pour les investissements en cours et à venir, ils s’appuient notamment sur leur actionnaire LNC SA (Les Nouveaux constructeurs), qui détient d’ailleurs 84% du capital de Kwerk. Pour l’heure, le concept Kwerk a attiré pas moins de 135 entreprises telles que Spotify, comptabilisant ainsi un total de 1 200 membres. Avec un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros en 2017, le groupe embauche actuellement 25 salariés sur l’ensemble de ses sites.

Les avantages et bonus

Avec ce concept du Wellworking, le but est de créer une expérience de travail épanouissante et enrichissante, et que les entreprises membres de Kwerk gagnent en attractivité et en performance. « Le tissu économique est varié et la demande placée en espaces de coworking est très importante, confie Lawrence Knights, l’immeuble est très important dans notre décision, on veut pouvoir nous exprimer, avoir des surfaces idéales ». Son partenaire complète : « à l’origine, ma spécialité est l’hospitality design, la création de lieux de vie, de rencontres ». Ce sont ces histoires autour du design qui rendent chaque espace Kwerk véritablement unique. « Dans l’immobilier de bureau classique, le design ne partait jamais de l’utilisateur, toujours de l’entreprise et de son point de vue, son identité. Nous avons inversé le processus, en ramenant notre expérience hôtelière, où tout est pensé pour le bien-être et le confort du client ».

Ce design immersif et narratif n’est que l’aube des actions bien-être mises en place chez Kwerk. Outre la déco et le mobilier ergonomique proposant bureaux modulables et assises thérapeutiques, le programme Kwerkwell instauré regroupe donc un lot d’activités physiques et mentales permettant de renforcer la concentration, l’endurance, la gestion du stress ou encore la motivation des membres. Détendez-vous aussi quotidiennement lors des séances de méditation audioguidées proposées durant 15 minutes. En sus, chacun se voit la possibilité de participer à divers workshops sur la gestion du sommeil ou encore la nutrition, ainsi qu’à des conférences business. Enfin, surpassez vous et cassez la routine lors des « expériences exceptionnelles » telles que des sessions d’escalade avec préparation mentale ou séance de gong bath.

Kwerk Coworking : l’offre et les prix

La location de ces bureaux tout compris propose donc les prestations de services traditionnels que l’on retrouve dans une majorité de coworking (accueil, ménage, domiciliation, gestion du courrier, phonebox, etc), ainsi que les prestations Kwerkwell. Ainsi, l’offre proposée chez Kwerk se veut donc assez haut de gamme et justifie entre autre les tarifs quelque peu plus élevés que la moyenne du marché du coworking parisien.

L’offre de coworking chez Kwerk

L’offre d’entrée de gamme proposée ici commence avec les postes de « résident non attribué ». Elle comprend un poste de travail ouvert au sein d’espaces réservés et donne accès à toutes les parties communes. Vient ensuite le forfait « résident ouvert attribué » où l’on possède alors un poste de travail privé, là aussi ouvert, mais accompagné de rangements. De nouveau l’accès aux parties communes est évidemment inclus. Enfin, l’offre « résident bureau privatif » se compose d’un bureau fermé avec poste de travail ergonomique ou thérapeutique et rangements, plus accès aux parties communes. Il est également possible d’avoir accès à des places de parking voiture ou deux roues, un abonnement téléphone Visio, et des salles de séminaires à la demi-journée ou à la journée.

Où trouver leurs espaces de Wellworking ?

Du haut de ses quatre (bientôt cinq) espaces existants, Kwerk souhaite à tout prix éviter la standardisation. Kwerk est d’ailleurs un dérivé du terme anglais « quirk », signifiant « excentricité ». C’est pourquoi, en ouvrant le premier site en 2015 à Boulogne, Kwerk Reine, Albert Angel conçoit l’espace en y rassemblant ses souvenirs de voyages et y préfigure l’histoire de la marque. Bibliothèque gradins, lobby aux influences africaines et asiatiques, jeux de transparences. Les locaux qui ne s’étalent que sur 750 m², sont muséo-théatraux, comfy et chaleureux.

Un an plus tard, Kwerk Bienfaisance prend place sur 2 200 m² au cœur du 8ème arrondissement. Situé entre Saint-Augustin et le boulevard Haussmann, ses 5 étages sont imaginés dans une ambiance voluptueuse et tamisée et le site prend des allures de théâtre avec des fresques en 3D inspiré de la culture balinaise. Le lobby lui, prend des allures de Muséum d’histoire naturelle avec ses sculptures géantes et ses vitrines illuminées.

En juillet 2017, Kwerk First ouvre ses portes sur 4 000 m² aux 10ème et 11ème étages de la tour éponyme à La Défense. L’espace est doté d’un skylobby spectaculaire de 11m de haut à la vue imprenable sur Paris. Le lobby est créé en trompe l’œil inspiré des gravures de MC Escher et est composé de pas moins de 8 000 livres et écran animés.

Presque de concert, en septembre, c’est au tour de Kwerk Haussmann d’être inauguré. Ce ne sont pas moins de 466 postes répartis sur 9 niveaux et 4 200 m². Juché au cœur de Paris 8, il bénéficie de 2 terrasses végétalisées et d’un rooftop avec vue imprenable sur la Tour Eiffel et le Sacré-Cœur. La bibliothèque du lobby est elle aussi d’inspiration végétale et constitue un véritable cocon de verdure et calme au milieu du tumulte parisien.

La prochaine ouverture sur la liste, prévue en 2020, est celle de l’espace Kwerk Saint-Honoré. Neuf étages situés à proximité des sites Haussmann et Bienfaisance, créant un véritable écosystème Kwerk en plein huitième. Etendu sur 6 400 m² de bureaux et 1 100 m² d’extérieurs, il permettra d’accueillir environ 700 membres bureau permanents.

Leosquare chasseur de bureaux

BESOIN D’AIDE POUR TROUVER VOS PROCHAINS BUREAUX ?

Leosquare s’occupe de tout à votre place, sans surcoût

Nous vous accompagnons de A à Z pour trouver les bureaux les plus adaptés à vos besoins. Conseil, Prospection, Visites, Négociation, Emménagement. Notre service, sur-mesure, s’adapte à tout type de recherche (achat, bail 3/6/9, bail précaire, coworking) et tout type de budget. Plus d’informations

PARLEZ-NOUS DE VOS FUTURS BUREAUX

3 min suffisent, sans engagement

Articles récents
Location Bureaux Paris 1Location Bureaux Paris 3