Pourquoi bien choisir ses bureaux est important pour le recrutement ?

Les bureaux : un atout de séduction

À l’occasion du Salon immobilier de l’entreprise de décembre 2017 et lors de la remise des Grands Prix Simi récompensant les acteurs de l’immobilier tertiaire, bon nombre de projets plaçaient sur le devant de la scène le confort et la qualité de vie au travail ainsi que les nouveaux modes de fonctionnement des salariés. La thématique du bien-être au travail inonde les réseaux sociaux et les blogs du secteur tertiaire, et les moyens mis en oeuvre se développent sérieusement, notamment à l’heure où la génération Y est en quête non pas seulement d’un emploi, mais également de valeurs d’entreprise et de bien-être quant aux locaux où elle sera amener à passer la majeure partie de son temps hebdomadaire.

Alors, dans quelle mesure les locaux, leur disposition, le lieu, le cadre et l’environnement de travail ont-ils un impact dans le recrutement ?

Le facteur clé de la qualité de vie au travail

En 2015, d’après le baromètre Actineo/CSA, déjà 2 français actifs sur 5 citaient la qualité de vie au travail (QVT) comme un des enjeux majoritaires quant à leur bonheur au bureau. Cette fameuse QVT prend en compte divers critères sociétaux tels que l’hygiène de vie sur le lieu de travail (incluant fatigue, confort, alimentation lors du repas du midi et des pauses, etc), l’équilibre vie privée/vie professionnelle et l’épanouissement personnel vis à vis de l’entreprise, de ses projets, et des autres salariés.

Le promoteur Atland a édité une étude, réalisée par OpinionWay, rapportant que 62% des entreprises du panel interrogé ont engagé une réflexion sur l’aménagement des locaux prennant en compte “le bien-être des collaborateurs”.

Mais, concrètement, qu’est ce qui permet à un salarié de jauger la qualité de vie sur son lieu de travail ? Pour rester attractives et séduire clients, investisseurs et nouveaux collaborateurs, les entreprises de demain doivent être compétitives et proposer à leurs équipes des locaux «tout en un», regroupant un bureau confortable et chaleureux porteur des valeurs de la société, des équipements annexes adéquats, des solutions de télétravail, etc.

Proposer plus que des bureaux

Il ne s’agit plus d’augmenter les mètres carrés pour satisfaire ses équipes et gravir l’échelle du prestige, mais plutôt d’offrir liberté et services aux salariés pour favoriser, entre autre, créativité et émulation.

Selon une étude réalisée par Toluna cette année, si 60% des Français déclarent qu’un bon aménagement des locaux est un plus pour se sentir bien, être motivé et avoir envie de rester, ils désirent également disposer de lumière naturelle et d’espaces au calme favorisant la détente ou la concentration. 20% d’entre eux aimeraient avoir accès à une cafétéria tandis que suivent ensuite les demandes d’accès à un espace vert, à une salle de sport, une terrasse ou un espace de jeux. Pour satisfaire tous les besoins et les envies de leurs salariés, les entreprises doivent adopter des stratégies de type «couteau-suisse» et proposer des offres multi-services en plus de leurs bureaux.

À la clé, en plus d’une qualité de vie indéniable pour les salariés, l’entreprise s’offre un coup de com‘ qui joue sur sa marque employeur. En effet, un salarié heureux est un salarié qui va parler de manière positive de la marque, un bouche-à-oreille bénéfique pour la société. De plus, la presse s’empare généralement des locaux qui se démarquent pour en faire des articles et des posts sur les réseaux sociaux.

Attirer les futures nouvelles recrues

Le changement progresse vite, mais il ne faut pas oublier que ces évolutions du tertiaire ne sont pas encore une réalité effective partout et accessible à toutes les sociétés. Les services annexes, aménagements collaboratifs et participatifs ne sont pas les seuls critères de satisfaction. Au sein d’une même structure, il ne faut pas négliger la dichotomie des besoins présente entre les générations et les différents types de postes.

Effectivement, les bureaux sont un des critères de choix des salariés, tout comme l’est la localisation. Avoir des beaux bureaux au bon endroit permet de gagner en attractivité pour recruter de bons profils.

Localité, mobilité et vie de quartier

Les changements des modes de travail sont principalement portés par les valeurs et les besoins de la culture Y. Une étude réalisée par l’Edhec en 2014, rapporte que seuls 7% des digitales natives (les 18-30 ans) accepteraient de travailler dans des bureaux classiques tels que les open space. En effet, cette génération privilégie ce qui facilite sa mobilité : qu’elle soit interne via l’aménagement des bureaux (flex-office, espace modulaire ouvert, sous-location, etc), ou externe via la localisation ou encore la vie du quartier.

Toujours selon l’étude d’OpinionWay, le critère le plus important quant au choix de l’emplacement du siège social est à 87% la facilité d’accès pour les collaborateurs. Les salariés ayant des temps de trajet plus courts passeraient plus de temps au bureau, environ 15min supplémentaires, que ceux dont le trajet dépasse 20min de transport.

Les modes de vie et de travail actuels font que les salariés se déplacent beaucoup plus, les millénials encore davantage que leurs ainés. RDV professionnels ou personnels, les jeunes salariés souhaitent avoir à disposition le nécessaire pour ne pas perdre du temps lors des trajets entre deux rendez-vous. Services de restauration, professionnels de santé et commerces de proximité doivent être accessibles facilement et rapidement pour favoriser un gain de temps.

Dans un même souhait d’efficacité et de praticité, les nouvelles recrues désirent que la localisation des bureaux soit ciblée afin de pouvoir par exemple déjeuner avec les clients, croiser leurs fournisseurs ou boire un café durant la pause avec un collaborateur. Ils souhaitent ainsi bénéficier d’une effervescence de type cluster alliant l’utile et l’agréable.

Les modèles GAFA

Les entreprises doivent désormais faire peau neuve et repenser leur fonctionnement en se basant sur des modèles dont rêvent les nouveaux profils à recruter, c’est à dire sur un statut à l’image des pionniers Google, Apple, Facebook et Amazon (GAFA). L’objectif  principal étant d’améliorer le confort des salariés, l’ouverture et l’innovation. Autant de critères favorisant le recrutement de bons profils.

ChooseMyCompany a d’ailleurs publié son enquête « HappyAtWork » et on constate que le bonheur et la motivation des Français au travail connaissent une hausse de plus de 7% par rapport à l’année 2017. Revoir les modes de travail et l’organisation du tertiaire, est donc un bénéfice. Les salariés ayant une meilleure qualité de vie sont plus engagés, l’entreprise connait moins de turnover, la marque employeur est plus attractive, ce qui instaure une fidélité salariale et booste ainsi la productivité.

L’immobilier est un réel levier d’évolution pour l’entreprise. Cependant, changer ses habitudes et modes de fonctionnement s’avère parfois compliqué en restant dans les mêmes locaux. En déménageant, il est plus aisé de repenser l’entreprise et la dynamique qui en découle lorsque déménagement s’accorde avec nouvel aménagement du travail.

Si vous souhaitez justement déménager, mais que vous ne trouvez pas les bureaux idéaux, les équipes de Leosquare s’occupe de trouver le bien qui correspond à vos attentes. Dites-nous en plus sur vos besoins, un conseiller prendra en charge votre demande et s’occupera de tout à votre place.

BESOIN D’AIDE POUR TROUVER VOS PROCHAINS BUREAUX ?

Leosquare s’occupe de tout à votre place, sans surcoût

Nous vous accompagnons de A à Z pour trouver les bureaux les plus adaptés à vos besoins. Conseil, Prospection, Visites, Négociation, Emménagement. Notre service, sur-mesure, s’adapte à tout type de recherche (achat, bail 3/6/9, bail précaire, coworking) et tout type de budget. Plus d’informations

PARLEZ-NOUS DE VOS FUTURS BUREAUX

3 min suffisent, sans engagement

Articles récents
sous-location bureauxnégociation bail commercial