Leosquare Blog

Suivez les actus Leosquare

Coworking est il temps d abonner votre bureau

Coworking : Est-il temps de prendre vos propres bureaux ?

10 janvier 2022
Leosquare

Ces dix dernières années, le coworking est devenu la tendance dominante en matière de bureaux. Et ce, pour de bonnes raisons.

Des solutions de bureaux flexibles et abordables, l’accès à un réseau, café et bière à volonté. Tout cela, entre autres, attire les startups en phase de démarrage, les petites entreprises et les personnes en freelance de tout secteur vers les espaces de coworking.

Au sommaire

  • Espaces de coworking : de nombreux avantages
  • Quitter l’espace de coworking : les signes que le moment est venu
  • Coworking ou bureau indépendant : pesez le pour et le contre

Espaces de coworking : de nombreux avantages

Fin 2017, près de 1,7 million de personnes dans le monde travaillaient dans plus de 14 000 espaces de coworking. D’ici 2022, ces chiffres devraient avoir triplé, notamment à l’issue de la pandémie qui en a poussé plus d’un à rechercher des contrats plus flexibles que le bail commercial.

L’innovation dans les espaces de coworking prend, quant à elle, de nouvelles formes. Des restaurateurs et des propriétaires de bars louent leurs espaces de restauration à des « digital nomades » à la recherche d’une alternative plus fiable qu’une simple table chez Starbucks. La demande en espaces de coworking de niche, destinés à des professions ou des groupes spécifiques, est elle aussi en hausse.

Avec tous les avantages et les options offerts par les géants du coworking comme WeWork, Morning ou encore Wojo, beaucoup le perçoivent comme un « rite de passage » pour tout entrepreneur. Pourtant, du fait de la nature de sa conception, la location d’un bureau au sein d’un espace de coworking n’est pas faite pour être une solution de long-terme.

Quitter l’espace de coworking : les signes que le moment est venu

Vous êtes devenu trop grand pour votre espace de coworking

Le motif le plus courant pour quitter le coworking est sans doute le fait que l’espace loué est devenu trop restreint face à la croissance de vos équipes. Si vous louez un espace partagé dans une structure de coworking, certains disent qu’une quinzaine d’employés est le point de rupture pour s’aventurer ailleurs. Au-delà de ce seuil, les avantages de disposer de votre propre espace deviennent plus attrayants, notamment par le coût que représente un espace de coworking pour un nombre de postes important. Pour anticiper ces problématiques, il est important de se faire accompagner dans la gestion de son hypercroissance. C’est notamment ce que propose Leosquare, en tant que cabinet de conseil spécialisé en immobilier de bureaux.

En plus de ces contraintes physiques, une équipe grandissante peut aussi attirer une attention non désirée au sein de l’espace de travail partagé.

Dans mon premier espace de coworking, on nous a dit que nous dominions trop l’espace partagé et que nous devions louer notre propre bureau », témoigne Chris Post, PDG et fondateur de Post Modern Marketing, une agence basée à Sacramento. « Une fois que vous avez atteint un certain nombre de collaborateurs, les espaces de coworking ne fonctionnent tout simplement plus. »

Une ambiance qui nuit à votre efficacité

Le « co » de coworking est sans doute l’atout le plus précieux pour les startups en phase de démarrage qui recherchent des talents et des clients. Pour certains, l’attrait de travailler aux côtés de personnes partageant les mêmes idées et susceptibles de constituer une relation précieuse par la suite, commence cependant à s’estomper lorsque le bruit et les distractions de la vie en coworking deviennent difficiles à éviter. Cela peut être particulièrement problématique pour ceux qui louent des postes flexibles en espaces ouverts et non des bureaux fermés – la multitude d’événements et d’activités constitue alors une distraction supplémentaire.

Un manque de confidentialité

Un bureau privé peut non seulement améliorer la clarté et la concentration, mais il offre également un élément clé pour de nombreuses entreprises : la confidentialité.

Pour Steve Bouchard, directeur général de l’agence de référencement It Works, la confidentialité a été un point de friction majeur lors de son expérience en coworking. L’intimité de son propre bureau atténuait la crainte que des collègues voisins n’entendent une conversation sensible. Cette problématique concerne un grand nombre de professions et constitue un frein au coworking pour de nombreuses entreprises. On devrait pouvoir travailler sereinement et ne pas avoir à se soucier chaque jour de qui pourrait entendre des conversations téléphoniques confidentielles.

Et si de nombreuses structures de coworking ont des espaces que vous pouvez louer ou réserver pour accueillir des clients, comme des salles de réunion, les inviter dans votre propre bureau privé ne peut tout simplement pas être battu.

La culture du coworking étouffe la culture de votre entreprise

Le coworking a tendance à évoquer des images de bière à la pression et de tables de ping-pong, symboles d’une culture « startup » très décontractée, ce qui ne convient pas à tout le monde. Cela peut également se répercuter sur l’image de l’entreprise auprès de son environnement et de ses clients.

Il est reconnu que certaines caractéristiques de l’atmosphère de startup et de la communauté que procure le coworking peuvent être un atout pour les entreprises qui sont encore en train de forger leur propre culture.

Ainsi, les politiques de portes ouvertes, la flexibilité des espaces de bureaux et la collaboration entre des compétences variées en sont des aspects bénéfiques, que de nombreuses entreprises conservent une fois qu’elles emménagent dans leur propre espace de bureaux et affinent leur culture d’entreprise.

Les économies initialement constatées ne sont plus les mêmes

À un certain moment, les membres du coworking dont les effectifs et l’activité s’accroissent doivent faire un calcul plus tranchant pour savoir quand il est temps de passer à autre chose : le moment où ils cessent de faire des économies.

Posons quelques chiffres. Si un poste de travail au sein d’un bureau fermé en espace de coworking à Paris coûte entre 600 et 650 euros par mois et que vous avez besoin de huit postes, cela fait environ 5 000 euros. Lorsque vous considérez que pour 5 000 euros, vous pouvez obtenir votre propre bureau indépendant de près de 100 mètres carrés, le coworking commence à être moins rentable.

Finalement, les coûts du coworking deviennent également plus difficiles à prendre en compte dans le budget d’une entreprise. Alors que les équipements partagés sont un avantage au début, déménager dans un bureau privé et dépenser de l’argent sur les ressources et les fournitures dont vous et vos employés avez réellement besoin – et pas plus – est une approche beaucoup plus efficace de la budgétisation.

Coworking ou bureau indépendant : pesez le pour et le contre

Emménager dans votre propre bureau n’est pas une tâche à prendre à la légère. Après tout, la location d’un bureau est généralement la plus importante dépense d’exploitation d’une entreprise, après les salaires. Et la signature d’un bail commercial pour un espace de bureaux repose sur l’idée que votre entreprise continuera à se développer suffisamment longtemps pour justifier l’investissement, un résultat qui est loin d’être garanti, comme tout propriétaire d’entreprise le sait.

Si un ou plusieurs de ces scénarii s’appliquent à vous, il est peut-être temps de renoncer au coworking. Tirez profit des aspects qui vous y conviennent pour vous développer, puis récoltez les bénéfices de la création de votre entreprise dans un espace de bureaux que vous pouvez appeler le vôtre.

Vous cherchez des bureaux ?
Leosquare s’occupe de tout à votre place. ✨

Nous transformons votre projet immobilier en une expérience agréable, efficace et sur-mesure.

🔎 Recherche de bureaux à louer ou à acheter
⚖️ Résiliation ou re-négociation de bail
👫 Sous-location de vos bureaux
💡 Conseils immobiliers .

Leosquare Conseil immobilier

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Vous allez surement aimer..

📩 NEWSLETTER

Gardez un oeil sur nos actus et offres.

Une fois par mois ou plus si on a vraiment quelque chose de (très) important à vous dire.